SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2022, Wednesday |

L’ONU annonce 150 millions de dollars d’aide humanitaire

L’ONU a annoncé l’allocation de 150 millions de dollars de son Fonds central d’intervention d’urgence pour soutenir des opérations humanitaires gravement sous-financées dans 13 pays d’Afrique, des Amériques, d’Asie et du Moyen-Orient.

En tête de liste des crises sous-financées figurent la Syrie, la République démocratique du Congo et le Soudan, et ces pays recevront chacun entre 20 et 25 millions de dollars pour les aider à mettre en œuvre des opérations humanitaires vitales, selon la « Voix de l’Amérique ».

En Syrie, quelque 13 millions de réfugiés et de personnes déplacées à l’intérieur du pays vivent dans le dénuement, avec peu de moyens de secours de base.

La situation en République démocratique du Congo est l’une des crises humanitaires les plus longues et les plus complexes, avec des millions de personnes souffrant de conflits, de déplacements, d’épidémies et de faim aiguë.

Les Nations Unies ont mis en garde contre une exacerbation de la crise humanitaire au Soudan avec l’instabilité politique croissante et la réponse du pays aux inondations, à la hausse des prix alimentaires et à la propagation des maladies.

Le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires, Jens Larque, a déclaré que la distribution des fonds fournis par le coordinateur des secours d’urgence, Martin Griffiths, est la plus importante jamais réalisée dans l’histoire du Fonds des Nations Unies, notant que l’année dernière, 135 millions de dollars ont été dépensés.

Parmi les autres pays bénéficiaires, citons le Myanmar, où les Nations Unies fournissent une assistance à environ trois millions de personnes souffrant de conflits sur le terrain et de l’apparition de la pandémie émergente du virus Corona, dans un contexte économique difficile.

L’aide de l’ONU sera également allouée au Burkina Faso, au Tchad et au Niger, trois pays du Sahel d’Afrique centrale qui subissent des déplacements massifs en raison d’attaques armées.

Larque a expliqué que ces pays, ainsi que six autres pays en grande détresse en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique centrale et latine.

Y compris Haïti et le Honduras, ils recevront chacun entre 5 et 12 millions de dollars du fonds des Nations Unies pour les aider à répondre à leurs besoins d’urgence.