SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

L’ONU annonce le bilan des victimes civiles en Ukraine

Plus de 5 000 civils ont été tués en Ukraine depuis l’invasion russe du 24 février, a annoncé mardi le bureau des droits de l’homme des Nations unies, ajoutant que le véritable bilan était bien plus élevé.

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme, qui compte des dizaines d’observateurs des droits de l’homme dans l’ex-république soviétique, a déclaré dans sa mise à jour hebdomadaire que 5 024 personnes avaient été tuées et 6 520 blessées.

Enfants morts

L’invasion russe de l’Ukraine, qui s’est poursuivie pendant près de cinq mois, a tué 347 enfants et en a blessé des centaines.

Dans un post sur « Telegram », dimanche, le bureau du procureur ukrainien a déclaré qu’environ 347 enfants ont été tués et 648 autres blessés depuis le début de l’invasion russe complète de l’Ukraine.

Enquête internationale

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré lundi que des responsables de l’ONU enquêteraient sur les décès et les blessures d’enfants en Ukraine, en Éthiopie et au Mozambique, dans un rapport concluant que 2 515 enfants ont été tués et 5 555 mutilés dans des conflits en 2021.

Le rapport annuel intitulé « Les enfants et les conflits armés » a également vérifié le recrutement et l’exploitation de 6 310 enfants dans les conflits à travers le monde en 2021.

Le rapport inclut d’autres violations telles que des enlèvements, des violences sexuelles, des attaques contre des écoles et des hôpitaux et le refus d’accès à l’aide.

Le rapport a conclu que le plus grand nombre de violations confirmées contre des enfants en 2021 se sont produites au Yémen, en Syrie, en Afghanistan, en République démocratique du Congo, en Somalie, en Israël et dans les territoires palestiniens.

    la source :
  • Des agences
  • Reuters