SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

L’ONU appelle la Russie à mettre immédiatement fin à la guerre

Par un vote de 140 voix, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté jeudi un nouveau texte « appelant » la Russie à mettre « immédiatement » fin à la guerre en Ukraine qu’elle a commencée il y a un mois.

L’Assemblée générale est convoquée depuis mercredi au siège des Nations Unies à New York, avec 140 États soutenant le projet de résolution et 38 s’abstenant.

Cinq des pays qui ont voté contre le texte, dont la Russie, la Syrie et la Corée du Nord.

Certains participants ont célébré l’adoption du texte par des applaudissements dans la salle, mais cela n’a pas été comparable à la réaction à la première résolution adoptée par l’Assemblée le 2 mars.

À l’époque, dans un vote qualifié d’« historique », 141 des 193 pays avaient approuvé le premier texte non contraignant « appelant la Russie à cesser immédiatement d’utiliser la force contre l’Ukraine ». Cinq pays ont voté contre, tandis que 35 se sont abstenus, dont plusieurs États d’Afrique et d’Amérique latine.

Projet de résolution concurrent
En outre, un autre texte soumis par l’Afrique du Sud a également été mis aux voix.

La résolution, qui ne mentionne pas la Russie, a remporté 50 voix contre 67 contre et 36 se sont abstenus, elle n’a donc pas été adoptée.

Le texte, qui a été discuté mercredi matin avant son adoption, « appelle la Fédération de Russie à cesser immédiatement les hostilités contre l’Ukraine, en particulier toutes les attaques contre les civils et les sites civils ».

La résolution « réitère l’appel du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à la Russie pour qu’elle cesse son offensive militaire, ainsi qu’à un cessez-le-feu et à la reprise du dialogue et des négociations ».

L’ambassadrice des Nations Unies, Linda Thomas Greenfield, a salué la « forte majorité » du texte aux Nations Unies, tandis que le président américain Joe Biden était à Bruxelles pour les sommets de l’OTAN, du G7 et de l’UE.

« Seule la Russie porte la responsabilité »
La diplomatie américaine a noté que les États membres ont « clairement » affirmé que « la Russie seule porte la responsabilité de la grave crise humanitaire et de la violence en Ukraine », affirmant que « comme le président Biden l’a clairement indiqué, (son homologue russe) Vladimir Poutine ne gagnera pas en Ukraine. Nous avons vu aujourd’hui qu’il ne gagnera pas ici non plus à New York » au siège des Nations Unies.

Parallèlement à l’Assemblée générale, Moscou a présenté mercredi soir aux membres du Conseil de sécurité un projet de résolution sur la « situation humanitaire » en Ukraine, qu’elle a attaquée et envahie le 24 février.

La Russie et la Chine ont voté pour et les 13 autres membres se sont abstenus, ont déclaré des diplomates, ajoutant que le texte russe était « inacceptable ».

L’ambassadeur de Russie aux Nations Unies a défendu une « résolution non politisée » qui pourrait « être d’une grande importance pour les représentants humanitaires de l’ONU sur le terrain ».

    la source :
  • AFP