SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

L’ONU commente la démission de son envoyé en Libye

Aujourd’hui, mardi, l’ONU a confirmé la démission de son envoyé en Libye, Jan Kubis.

Se référer au travail pour combler le vide, qui sera rapidement laissé par une autre personne.

Elle a réitéré l’appui technique du pays dans la gestion du processus électoral.

S’exprimant lors d’un point de presse sur l’effet immédiat de la démission, Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, a déclaré: « La lettre de Kubis au Secrétaire général indiquait clairement qu’il ne fermerait pas le porte aujourd’hui.

Il fera un briefing au Conseil de sécurité demain, et il tient plus que quiconque à la stabilité de la mission, et il ne la laissera pas en suspens », comme il l’a dit.

Dujarric a poursuivi: « Nous travaillons rapidement pour combler le vide dans le poste afin d’assurer la continuité, mais nous confirmons que le soutien international au processus électoral se poursuit techniquement.  »

Il a nié qu’il y avait des divergences entre Kubis et le Secrétaire général des Nations Unies, répondant que les raisons de la démission, Kubis sont interrogées personnellement.

Quant à savoir si la démission de Kubis était une surprise, Dujarric a répondu: « Je ne pense pas que ce soit une surprise complète. »

Kubis a appelé plus tôt la Chambre des représentants et toutes les institutions et acteurs politiques concernés à se concentrer sur l’achèvement de la préparation du cadre constitutionnel et législatif pour les élections du 24 décembre, et à s’abstenir de toute action qui pourrait saper le processus électoral et l’unité du pays, sécurité et stabilité. «