SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 May 2022, Sunday |

L’OPEP + tient à de modestes augmentations de la production de pétrole

Les perturbations de l’approvisionnement et les développements politiques résultant de la guerre ukrainienne continuent d’affecter les prix mondiaux du pétrole, qui ont enregistré une hausse supplémentaire dans les premiers échanges jeudi.

L’alliance OPEP + (Organisation des pays exportateurs de pétrole) devrait s’en tenir à des augmentations modestes de la production de pétrole, soulignant qu’elle n’est pas responsable des développements politiques et des perturbations de l’offre, tout en mettant l’accent sur ses préoccupations concernant les perspectives de la demande en raison des nouvelles fermetures liées à la lutte contre le virus Corona en Chine.

Les délégués de l’OPEP + devraient convenir d’une nouvelle augmentation mensuelle de 432 000 barils par jour de la production visée pour le mois de juin.

En vertu d’un accord conclu en juillet dernier, le groupe doit relever son objectif de production de 432 000 barils par jour chaque mois jusqu’à la fin du mois de septembre, mettant ainsi fin aux réductions de production restantes.

La réunion de l’OPEP+ intervient un jour après que l’Union européenne a proposé un embargo progressif sur le pétrole russe, la mesure la plus sévère jamais prise pour punir Moscou de son invasion de l’Ukraine.

Le secrétaire général de l’OPEP, Muhammad Barkindo, a déclaré que les autres producteurs ne pouvaient pas remplacer les approvisionnements russes.

« Ce qui est clair, c’est que les exportations russes de pétrole et d’autres produits dérivés, soit plus de sept millions de barils par jour, ne peuvent être compensées par d’autres sources », a déclaré Barkindo mercredi.

Le prix du Brent a augmenté aujourd’hui, jeudi, pour dépasser les 111 dollars le baril.

En outre, l’OPEP prévoit que la demande mondiale de pétrole augmentera en 2022 de 3,67 millions de barils par jour, soit une baisse de 480 000 barils par jour par rapport à sa précédente prévision. Barkindo a déclaré que les fermetures en Chine limitent la demande.

Les États-Unis ont demandé à plusieurs reprises à l’OPEP d’augmenter sa production, mais le groupe dirigé par l’Arabie saoudite a résisté aux appels dans un contexte de relations tendues avec Washington.

    la source :
  • Reuters