SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

L’opposition turque commente la décision d’Erdogan d’expulser d’Ankara les ambassadeurs de 10 pays

Le chef du principal parti de l’opposition turque, (CHP, Parti Républicain du Peuple), Kemal Kilicdaroglu, a commenté la décision du président Recep Tayyip Erdogan d’expulser les ambassadeurs de 10 pays, dont les ambassadeurs des États-Unis, de l’Allemagne et de la France.

Le journal d’opposition Zaman a cité Kemal Kilicdaroglu, qui a déclaré que « Erdogan invente des conspirations étrangères pour justifier la situation économique actuelle. »

Et Kilicdaroglu a ajouté : « La personne qui a entraîné le pays dans l’abîme a ordonné que 10 ambassadeurs soient déclarés indésirables cette fois-ci », notant que « la raison de ces mesures n’est pas de protéger les intérêts nationaux, mais de créer des causes artificielles pour l’économie qui l’a détruite. »

De plus, Kilicdaroglu a appelé le président Erdogan à « regarder les tables à manger turques et leur souffrance face aux prix élevés et à l’économie qu’il a détruite. »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a récemment annoncé qu’il avait chargé son ministre des affaires étrangères de prendre des mesures immédiates pour que ces dix ambassadeurs soient déclarés persona non grata en Turquie.

Les États-Unis, la France, l’Allemagne, le Canada, le Danemark, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Suède et la Finlande ont appelé dans une déclaration commune lundi dernier à la libération du dissident turc Osman Kavala, affirmant que « son maintien en détention soulève des doutes sur la démocratie et l’État de droit en Turquie. »

Les autorités turques accusent Kavala de « chercher à déstabiliser le pays », alors qu’il comparaîtra à nouveau devant le tribunal le 26 novembre.

    la source :
  • RT