SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2022, Tuesday |

L’Organisation mondiale de la santé met en garde contre une « fausse idée »

Aujourd’hui, mercredi, l’Organisation mondiale de la santé a mis en garde contre une fausse idée répandue selon laquelle « les doses de rappel contre le Covid-19 suffiront à vaincre l’épidémie. »

« Aucun pays, ne peut survivre à l’épidémie grâce aux doses de rappel. Ces doses ne donneront pas le feu vert pour célébrer (la victoire sur l’épidémie) comme nous l’avions prévu », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse à Genève.

Et il a souligné que « les programmes de distribution sans discrimination peuvent conduire à prolonger l’épidémie plutôt qu’à y mettre fin, en transférant les vaccins disponibles vers des pays ayant un taux de vaccination élevé, ce qui donne au virus la possibilité de se propager et de se transformer sous une forme plus importante. »

Aussi, il a ajouté : « Il est important de rappeler que la plupart des cas d’hospitalisation et de décès ont été enregistrés parmi les personnes qui n’ont pas reçu le vaccin, et non parmi celles qui ont manqué la dose de rappel. Nous devons être très clairs sur le fait que les vaccins restent efficaces contre Delta et Omicron. »

Selon le comité d’experts de l’OMS sur la politique de vaccination, au moins 126 pays ont donné des instructions pour que la dose de rappel ou un vaccin supplémentaire (pour les enfants, par exemple), et 120 de ces pays ont lancé des campagnes de vaccination de rappel.

Le comité a ajouté dans un rapport publié plus tôt dans la journée que la plupart de ces pays sont soit riches, soit à revenu intermédiaire, tandis qu’ « aucun pays pauvre n’a encore adopté le programme de dose de rappel. »

    la source :
  • RT