SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

L’OTAN attend la réponse de la Russie à ses propositions de sécurité

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré mardi que l’alliance attendait toujours une réponse russe à ses propositions de sécurité, exprimant un « optimisme prudent » quant à la crise ukrainienne, « mais il n’y a aucun signe de désescalade sur le terrain ».

« Nous espérons recevoir bientôt une réponse de la Russie à notre lettre », a-t-il déclaré aux journalistes à Bruxelles, avant une réunion des ministres de la Défense de l’Otan, qui débute mercredi et durera deux jours.

Stoltenberg a qualifié les indications de la Russie de poursuivre les moyens diplomatiques sur la crise ukrainienne comme « positives, mais rien n’indique que Moscou retire ses forces de la frontière ».

Il a assuré aux journalistes qu’« il y a des indications de Moscou sur la nécessité de poursuivre les moyens diplomatiques, et cela conduit à un optimisme prudent. Mais jusqu’à présent, nous n’avons vu aucune indication de désescalade sur le terrain ».

Mardi, le ministère russe de la Défense a déclaré qu’une partie des forces déployées près de la frontière avec l’Ukraine, au nombre de plus de 100000, ont commencé à regagner leurs casernes après avoir terminé des exercices militaires.

Le Kremlin a également confirmé le début d’un retrait programmé d’une partie des forces russes déployées à la frontière avec l’Ukraine, mais a souligné que la Russie continuerait à déplacer ses soldats à travers le pays comme bon lui semblerait.