SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 February 2023, Thursday |

L’OTAN envisage de fournir une aide hivernale supplémentaire à l’Ukraine

Lors d’une réunion qui se tiendra mardi et mercredi, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, demandera aux membres de l’Alliance de s’engager à apporter une aide supplémentaire à Kiev pour l’hiver, après que le président ukrainien a dit à son peuple de se préparer à une nouvelle semaine de froid et d’obscurité en raison des attaques russes contre les infrastructures.

La réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN à Bucarest sera axée sur l’augmentation de l’aide militaire à l’Ukraine, notamment en ce qui concerne les systèmes de défense aérienne et les munitions, même si les diplomates reconnaissent des problèmes d’approvisionnement et de capacité de production, mais ils discuteront également de l’aide non létale.

Une partie de cette aide non létale – qui comprend des biens tels que du carburant, des fournitures médicales et du matériel d’hivernage – a été fournie dans le cadre d’un programme d’aide de l’OTAN auquel les membres peuvent contribuer et que Stoltenberg souhaite augmenter.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a mis en garde ses citoyens contre de nouvelles attaques russes cette semaine, qui pourraient être aussi graves que celles de la semaine dernière, qui ont été les pires à ce jour et ont laissé des millions de personnes sans chauffage, eau ou électricité.

La Russie reconnaît avoir ciblé les infrastructures ukrainiennes, mais nie avoir eu l’intention de nuire aux civils.

« Ce sera un hiver terrible pour l’Ukraine, nous renforçons donc notre soutien pour qu’elle puisse survivre », a déclaré un haut diplomate européen.

L’Allemagne, qui assume la présidence du G7, a également organisé une réunion du groupe des nations riches avec certains partenaires en marge des discussions de l’OTAN, alors qu’elle cherche des moyens d’accélérer la reconstruction de l’infrastructure énergétique de l’Ukraine.

Les ministres de l’OTAN discuteront également de la demande d’adhésion de l’Ukraine à l’alliance. Mais il est probable qu’ils se contenteront d’insister sur la politique de la porte ouverte de l’alliance, alors que l’adhésion à l’alliance semble encore bien difficile pour ce pays déchiré par la guerre.

    la source :
  • Reuters