SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

L’OTAN étudie une proposition visant à établir une base militaire en Libye

L’OTAN étudie une proposition visant à envoyer une demande officielle au gouvernement libyen pour exploiter une zone adjacente à la frontière avec la Tunisie, à des fins de défense et pour établir une base militaire.

Des sources diplomatiques libyennes ont confirmé à « Channel 218 », que « la proposition sera élaborée lors de la réunion des ministres de la défense de l’OTAN, le mois prochain », notant qu’ « il y a une certaine réservation turco-italienne sur la proposition en attendant sa présentation officielle lors de la réunion des ministres de la défense de l’OTAN. »

L’objectif de l’OTAN derrière cette démarche, mettre fin au différend entre les membres sur la présence de la Turquie, de l’Italie et de la France en Libye.

Il est à noter que le Comité militaire conjoint libyen (5 + 5), a exigé le gel des accords militaires ou des mémorandums d’entente avec tout pays conformément à l’accord de Genève, accusant le Comité de dialogue politique, en cas d’échec, de toute conséquence pouvant conduire à une violation de l’accord de cessez-le-feu.

Et le président du Parlement libyen, « Aqila Saleh », a confirmé que « la seule solution pour que les Turcs quittent la Libye est d’élire un nouveau président pour le pays, et de conclure le traité entre la Turquie et l’ancien gouvernement d’entente nationale, qui stipulait la continuation des forces turques en Libye. »

Il convient de noter que l’expulsion des mercenaires est l’une des questions les plus épineuses qui représentent un lourd fardeau pour la nouvelle autorité exécutive et entravent le processus de paix global en Libye et la réconciliation nationale, en raison de divergences marquées à leur sujet.