SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

L’OTAN mettent en garde contre le danger des cyberattaques et menace d’utiliser l’article 5!

Les dirigeants de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), ont souligné la gravité de l’impact des cyberactivités cumulatives, qui dans certaines circonstances peuvent conduir à une attaque armée, par l’application de l’auto- clause de défense, en vertu de l’article 5.

Ils ont souligné que « la décision sur le moment où une cyberattaque entraînera l’invocation de l’article 5 sera prise par le Conseil de l’Atlantique Nord selon le cas ».

La déclaration des pays de l’OTAN a ajouté qu’ils « utiliseraient davantage l’OTAN comme plate-forme de consultation politique entre les Alliés, partageant leurs préoccupations concernant les cyberactivités malveillantes, partageant les méthodes et les réponses nationales, ainsi que les réponses collectives potentielles ».

« Si nécessaire, nous imposerons des coûts à ceux qui nous font du mal », indique le communiqué commun.

S’adressant à la presse dimanche, le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan a déclaré: » L’idée est que si quelqu’un est victime d’une cyberattaque massive et qu’il a besoin du soutien technique ou du renseignement d’un autre allié pour y faire face, il peut invoquer l’article 5 pour pouvoir l’obtenir », mais il a souligné que ce serait « cas par cas ».

La déclaration de l’OTAN a noté que « les cybermenaces contre la sécurité de l’Alliance sont complexes plus fréquentes que jamais ».

A savoir que les États-Unis ont été touchés par une série de cyberattaques ces dernières semaines, dont certaines auraient été causées par des acteurs malveillants en Russie.