SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2022, Wednesday |

L’OTAN : Nous sommes prêts à soutenir l’Ukraine dans une guerre qui durera des années avec la Russie

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré jeudi que l’alliance était prête à continuer à soutenir l’Ukraine dans sa guerre contre la Russie pendant des années, notamment en aidant Kiev à passer des systèmes d’armes de l’ère soviétique aux armes et systèmes occidentaux modernes.

Ses commentaires sont intervenus après que le Kremlin a averti que les livraisons d’armes occidentales à l’Ukraine, notamment d’armes lourdes, constituent une menace pour la sécurité du continent européen « et provoquent (un risque) d’instabilité ».

« Nous devons être préparés à long terme », a déclaré Stoltenberg lors d’un sommet de la jeunesse à Bruxelles. « Il y a une forte possibilité que cette guerre se poursuive pendant des mois et des années ».

Le chef de l’OTAN a déclaré que l’Occident continuerait à exercer une pression maximale sur le président russe Vladimir Poutine pour qu’il mette fin à son invasion de l’Ukraine, que Moscou qualifie d’ « opération militaire spéciale », en imposant des sanctions à Moscou et en fournissant une aide économique et militaire à Kiev.

« Les alliés de l’OTAN se préparent à fournir un soutien sur une longue période, et ils aident également l’Ukraine à passer d’un équipement datant de l’ère soviétique périmé à des armes et des systèmes plus modernes conformes aux normes atlantiques, ce qui nécessitera également une formation complémentaire », a ajouté M. Stoltenberg.

La plupart des armes lourdes que les pays de l’OTAN ont envoyées à l’Ukraine jusqu’à présent sont des armes de fabrication soviétique qui se trouvent encore dans les magasins des pays d’Europe orientale membres de l’alliance, mais les États-Unis et certains autres alliés ont commencé à fournir à Kiev des obusiers occidentaux.

Mardi, l’Allemagne a annoncé une livraison de chars Guepard équipés de canons antiaériens à l’Ukraine, la première fois que Berlin accepte de livrer des armes lourdes à Kiev.

Les demandes d’armes lourdes de la part de l’Ukraine se sont multipliées depuis que Moscou a déplacé son offensive vers le Donbass, une région de l’est au terrain plat et largement ouvert, considérée comme plus propice aux combats de chars que les régions du nord autour de la capitale, Kiev, où la plupart des combats ont eu lieu auparavant.

    la source :
  • Reuters