SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

L’UE envisage de nouvelles sanctions contre la Russie

Le commissaire à l’économie de l’Union européenne, Paolo Gentiloni, a déclaré samedi que le bloc envisageait de nouvelles sanctions contre la Russie, mais que toute autre action n’affecterait pas le secteur de l’énergie.

L’Union européenne à 27 pays serait confrontée à un ralentissement de la croissance en raison de la guerre en Ukraine, mais ne ferait pas face à la stagnation.

« Un taux de croissance très optimiste de quatre pour cent et le bloc n’y parviendra pas. »

Pertes et différences

Cela intervient alors que l’opération militaire russe sur le territoire du voisin occidental, qui a commencé le 24 février, est entrée dans son 38e jour, sans que les Russes ne puissent prendre le contrôle total d’aucune grande ville ukrainienne, à l’exception des progrès dans le nord-est et le sud.

Plusieurs pays occidentaux ont confirmé que Moscou avait subi de lourdes pertes ces dernières semaines, tant physiquement qu’humainement. Elle a également fait allusion aux différences entre le Kremlin et certains chefs militaires, parlant également d’arrestations et de licenciements.

Pas d’armes lourdes ou d’avions

Cette opération a incité l’Occident, en particulier les pays de l’OTAN, à alerter d’affilée, et a accru les tensions sécuritaires entre les Russes et l’Occident.

Les États occidentaux ont également exhorté à apporter des armes à Kiev, ayant jusqu’à présent envoyé des missiles antichars, ainsi que des armes légères et du matériel de défense, mais n’ont fourni aucune arme lourde ou avion, par crainte d’une expansion du conflit.

Kiev a toujours exigé des armes et des avions de qualité et offensifs pour repousser les forces russes.