SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

L’UE : Nous ne reconnaîtrons aucune modification des frontières antérieures à 1967

L’Union européenne a déclaré qu’elle ne reconnaîtrait aucune modification des frontières d’avant 1967 et a demandé à Israël de mettre fin à l’expansion des colonies.

Un porte-parole de la Commission européenne a demandé à Israël d’arrêter la construction de colonies et de retirer les adjudications qu’il a lancés ce week-end pour la construction d’environ 1 300 nouveaux logements dans un certain nombre de colonies de Cisjordanie.

Et il a déclaré : « Les colonies sont illégales au regard du droit international et constituent un obstacle majeur à la mise en œuvre de la solution à deux États et à l’établissement d’une paix juste, durable et globale entre les deux parties. »

Aussi, il a souligné que l’Union a toujours clairement indiqué qu’elle ne reconnaîtrait aucune modification des frontières antérieures à 1967 et du statut de Jérusalem.

Hier, l’Autorité foncière israélienne a publié des adjudications pour la construction de nouveaux logements dans un certain nombre de colonies de Cisjordanie, sur lesquelles les Palestiniens veulent fonder leur futur État.

Et le gouvernement israélien a annoncé, dimanche, qu’il avait l’intention de construire plus de 1 300 nouvelles unités de peuplement en Cisjordanie occupée.

Le ministère israélien de la construction et du logement a confirmé aujourd’hui, dimanche, qu’il avait publié des adjudications pour la construction de 1 355 nouvelles unités de logement en Judée et Samarie (le terme utilisé par le gouvernement israélien pour désigner la Cisjordanie occupée).

Selon la déclaration du ministère, ces nouveaux logements seront répartis entre sept colonies, dont « Ariel » (729 logements), « Beit El » (346 logements) et « Elkana » (102 logements).