SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 January 2023, Sunday |

L’Ukraine bombarde Donetsk…Et la Russie teste de nouvelles méthodes de combat

Alors que les forces ukrainiennes continuent de résister et reçoivent un soutien matériel et militaire de l’Occident pour faire face à l’invasion russe. Des unités de l’armée russe tentent d’établir un contrôle et de frapper les positions des forces ukrainiennes.

Dans les derniers développements sur le terrain dans l’est de l’Ukraine, les autorités pro-russes de Donetsk ont accusé les forces ukrainiennes de bombarder des zones de la province avec des missiles utilisés par l’OTAN.

Elles ont déclaré dans un communiqué que l’Ukraine avait bombardé le quartier Kievsky de Donetsk avec des obus de 155 mm.

D’autre part, le ministère russe de la Défense a annoncé le contrôle de la région d’Andreevka à Donetsk, notant que les opérations se poursuivent pour le renforcement du contrôle de la région voisine de Vodianoye.

L’armée russe poursuit son offensive en direction de la ville de Vodianoye, et le ministère de la Défense a également annoncé le contrôle de Belogorovka et Berchi Travnya sur le territoire de la République populaire de Donetsk. L’armée russe est également sur le point de prendre le contrôle de la ville d’Artemovsk, et dans la ville de Marinka, des combats ont lieu à l’intérieur de la ville.

Ces informations interviennent alors qu’un responsable du ministère américain de la défense, le Pentagone, a déclaré qu’une cargaison de missiles Patriot pourrait atteindre l’Ukraine via un pays tiers non identifié.

Le responsable américain a ajouté que son pays discute avec les alliés de l’OTAN du déploiement du système Patriot en Ukraine, ce qui changera les règles du jeu avec la Russie.

Au début du mois de novembre, le ministre polonais de la défense a demandé à l’Allemagne de remettre à l’Ukraine une cargaison de missiles sol-air Patriot initialement destinés à la Pologne, afin d’aider Kiev à se défendre contre la Russie.

Quant au chancelier allemand, Olaf Scholz, il a déclaré que la Russie ne peut plus gagner la guerre en Ukraine sur le champ de bataille, notant que les attaques russes sur les infrastructures vitales, les pipelines d’eau et d’énergie ukrainiens sont une stratégie horrible.

Pour sa part, le ministre russe de la défense, Sergueï Shoigu, a déclaré mercredi que les forces russes ont testé de nouvelles façons d’utiliser les missiles, les troupes et l’artillerie dans l’opération militaire spéciale en Ukraine.

Shoigu a déclaré : « Au cours de l’opération militaire spéciale, nous avons testé de nouveaux modes d’utilisation au combat. Tout d’abord, il s’agit de l’utilisation de systèmes de reconnaissance et d’attaque, qui comprennent des drones et des modèles d’armes avancées et modernes. »

L’inquiétude persiste en Russie quant à savoir si le Kremlin va renouveler ses efforts de mobilisation, alors que les forces ukrainiennes continuent de contre-attaquer dans le sud et l’est du pays. Moscou a subi une série de défaites sur le champ de bataille et a perdu des territoires à Kharkiv et Kherson.

Et alors que les responsables russes ont annoncé le mois dernier une « mobilisation partielle », les observateurs ont prévenu que celle-ci pourrait se poursuivre après que les conscrits auront quitté le recrutement annuel d’automne en Russie.