SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 14 August 2022, Sunday |

L’Ukraine espère exporter sa première cargaison de céréales cette semaine

L’Ukraine a déclaré lundi qu’elle espérait commencer cette semaine à mettre en œuvre un accord négocié par l’ONU visant à atténuer les pénuries alimentaires mondiales en reprenant les exportations de céréales de la région de la mer Noire.

Lors d’une conférence de presse, deux hauts responsables du gouvernement ont exprimé l’espoir que la première expédition de céréales dans le cadre de l’accord proviendrait du port de Chornomorsk cette semaine et que les expéditions pourraient être exportées de tous les ports couverts par l’accord dans les deux semaines.

Le ministre de l’Infrastructure, Oleksandr Kubrakov, a clairement indiqué qu’il n’y avait aucune restriction sur la quantité de céréales pouvant être exportées dans le cadre de l’accord signé vendredi qui permet également l’exportation et l’importation d’engrais.

« Nous pensons que nous serons prêts à travailler à la reprise des exportations depuis nos ports dans les prochaines 24 heures », a déclaré Yuri Vasyukov, sous-ministre de l’Infrastructure. Nous parlons du port de Chornomorsk, ce sera le premier, puis d’Odessa et ensuite du port de Bivdny.

La crise alimentaire mondiale se poursuit en raison de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, alors que le monde connaît une grave pénurie de céréales, tandis que l’Ukraine a poursuivi dimanche ses efforts pour reprendre l’exportation de céréales depuis ses ports de la mer Noire, dans le cadre d’un accord entre Moscou et Kiev visaient à atténuer la pénurie alimentaire mondiale, mais l’Ukraine a averti que ses expéditions pourraient être confrontées à d’autres problèmes si les bombardements russes du port d’Odessa devaient se poursuivre.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a condamné les attaques de samedi contre le port d’Odessa, affirmant qu’elles témoignaient d’un « manque de confiance » envers Moscou pour mettre en œuvre un accord conclu la veille, négocié par la Turquie et les Nations unies, pour reprendre l’exportation de céréales ukrainiennes.

    la source :
  • Reuters