SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

L’Ukraine s’efforce d’accélérer les inspections de navires dans le cadre de l’accord sur les céréales

Un haut fonctionnaire ukrainien a déclaré (mercredi 4-1-2023) que les efforts de son pays pour augmenter les exportations dans le cadre d’un accord avec la Russie pour exporter des céréales par la mer Noire sont actuellement axés sur l’accélération des inspections des navires et non sur l’ajout de nouveaux ports à l’initiative.

L’Ukraine est un important producteur et exportateur mondial de céréales, mais la production et les exportations ont diminué depuis l’invasion du pays par la Russie en février et le début du blocus de ses ports.

Le blocus de trois ports ukrainiens de la mer Noire dans la région d’Odessa a été levé en juillet dans le cadre de l’initiative négociée par les Nations unies et la Turquie entre Moscou et Kiev. Des équipes conjointes dans le Bosphore inspecteront tous les navires dans le cadre de l’accord.

Kiev accuse la Russie de mener les inspections trop lentement, ce qui retarde les navires pendant des semaines et réduit les livraisons de céréales ukrainiennes sur les marchés étrangers, ce que la Russie dément.

« L’Ukraine se concentre sur la normalisation des inspections plutôt que sur l’ouverture de nouveaux ports », a déclaré le haut fonctionnaire ukrainien.

L’Ukraine a exporté environ 7 millions de tonnes de produits agricoles en septembre et octobre et 6 millions de tonnes en novembre, mais les expéditions ont fortement diminué pour atteindre moins de 4 millions de tonnes en décembre. Kiev attribue ce déclin à la lenteur des inspections.

Le ministère ukrainien des infrastructures a déclaré mardi qu’aucun nouveau navire n’est actuellement attendu en Ukraine pour le chargement.

Il a déclaré que 94 navires sont en attente d’inspection dans le détroit du Bosphore, dont 69 navires vides attendant d’être chargés et 25 navires déjà chargés de produits agricoles.

« En moyenne, les navires attendent plus d’un mois », a ajouté le ministère.

    la source :
  • Reuters