SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 December 2022, Friday |

L’Union européenne convoque l’émissaire russe et rejette l’annexion

Le service diplomatique de l’Union européenne a annoncé mardi que le bloc avait convoqué l’envoyé russe auprès de lui pour condamner et rejeter « l’annexion illégale » par Moscou des régions ukrainiennes de Donetsk, Kherson, Lougansk et Zaporijia.

L’Union européenne a déclaré qu’elle avait exhorté Moscou à annuler ses « mesures illégales » et à retirer sans condition toutes ses forces de l’ensemble du territoire ukrainien lors de la réunion de lundi avec le chargé d’affaires russe Kirill Logvinov.

Comme indiqué dans une déclaration du bloc, « l’Union européenne n’a pas reconnu et ne reconnaîtra jamais cette annexion illégale par la Russie », ces décisions émises par la Russie sont nulles et non avenues et n’ont aucun effet juridique.

Voter viole le droit international

Il convient de noter que la Russie a annoncé l’annexion vendredi après avoir organisé ce qu’elle a décrit comme des référendums dans les zones occupées de l’Ukraine, et les gouvernements occidentaux et Kiev ont déclaré que le vote violait le droit international et était coercitif et ne représentait pas la population de ces zones.

Le Conseil de la Fédération, la chambre haute du parlement russe, a voté mardi pour approuver la fusion des quatre régions ukrainiennes, bien que Moscou n’ait le contrôle total d’aucune d’entre elles.

Les forces russes ne contrôlent qu’environ 60 % de la région de Donetsk et 70 % de Zaporijia, et la récente avancée des forces ukrainiennes a redessiné les lignes de bataille à Lougansk, qui était entièrement contrôlée par les forces russes en juillet.