SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

L’Union européenne menace de se retirer des négociations sur le climat

L’Union européenne a prévenu qu’elle était prête à se retirer des négociations sur le climat si un résultat satisfaisant n’était pas atteint, mais a déclaré qu’elle croyait toujours qu’un accord pouvait être trouvé, samedi, entre les négociateurs du sommet COP27 en Égypte.

Lors d’un entretien avec des journalistes en marge du sommet, Frans Timmermans, responsable de la politique climatique de l’UE, a appelé les autres parties aux négociations à prendre des mesures compatibles avec les efforts de l’UE pour parvenir à un accord.

Les négociateurs de la conférence sur le climat COP27 à Charm el-Cheikh, en Égypte, se préparent à un ultime effort samedi pour parvenir à un accord, après que des désaccords persistants sur le financement ont prolongé les discussions, qui durent depuis deux semaines.

Pour compliquer encore les choses, l’envoyé spécial des États-Unis pour le climat, John Kerry, a été testé positif au Covid-19, après des jours de rencontres personnelles bilatérales avec ses homologues de la Chine et de l’Union européenne au Brésil et aux Émirats arabes unis.

Kerry est une force puissante dans la diplomatie climatique.

L’issue de la conférence, qui devait se terminer vendredi, est largement considérée comme un test de la détermination de la communauté internationale à lutter contre le changement climatique, alors que la guerre en Ukraine et l’inflation des prix à la consommation détournent l’attention internationale.

Un projet officiel d’accord publié vendredi matin réaffirme les engagements précédents visant à limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré Celsius – le point à partir duquel les scientifiques affirment que les effets du changement climatique s’aggraveront.

Mais le projet d’accord laisse des questions cruciales en suspens, notamment le principal point de friction entre les pays riches et les pays pauvres sur la manière d’indemniser les pays déjà dévastés par les inondations, les sécheresses, les tempêtes massives et les incendies de forêt.

    la source :
  • Reuters