SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

L’Union européenne parvient à un accord sur le marché du carbone

Les négociateurs de l’UE sont parvenus à un accord politique (dimanche 18-12-2022) sur la restructuration du marché du carbone de l’Union, qui permettrait de réduire plus rapidement les émissions responsables du réchauffement de la planète et imposerait de nouveaux coûts liés au CO2 lors de l’utilisation du carburant pour le transport routier et les bâtiments à partir de 2027.

Le marché européen du carbone impose à quelque 10 000 centrales électriques et usines d’acheter des permis d’émission de CO2 lorsqu’elles polluent, un système essentiel pour atteindre l’objectif de l’UE de réduire ses émissions nettes de 55 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990.

Selon l’accord conclu par les négociateurs de l’UE et le Parlement européen, le marché du carbone de l’Union fera l’objet de réformes visant à réduire les émissions de 62 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici à 2030.

Le plan prévoit de retirer 90 millions de permis de dioxyde de carbone du système d’ici 2024 et 27 millions en 2026, et de réduire le taux de déclin des permis de dioxyde de carbone maximum dans le système jusqu’à 4,3 % de 2024 à 2027 et 4,4 % de 2028 à 2030.

« À partir de 2027, nous allons connaître une période difficile », a déclaré Peter Liese, négociateur en chef du Parlement européen. « Nous devrons tous réduire les émissions à cette date, sinon nous devrons payer un coût énorme », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il espérait que l’approche de la date limite encouragerait les investissements dans les énergies vertes.

De 2026 à 2034, l’UE supprimera progressivement les permis d’émission de dioxyde de carbone qu’elle accorde actuellement gratuitement aux industries pour les protéger de la concurrence étrangère.

L’UE a également convenu, après près de 30 heures de discussions entamées vendredi, de lancer un nouveau marché du carbone couvrant les fournisseurs de carburants émetteurs de dioxyde de carbone utilisés dans les voitures et les bâtiments d’ici 2027.

Les négociateurs ont convenu de plusieurs mesures visant à protéger les citoyens contre la hausse des prix du dioxyde de carbone.

Si les prix des carburants restent aussi élevés en 2027 qu’aujourd’hui, le démarrage du marché du carbone sera reporté à 2028. Si le prix du CO2 atteint 45 euros (47,62 dollars), davantage de permis de CO2 seront délivrés sur le marché pour tenter de contrôler les prix.

L’UE va également lancer un fonds de 86,7 milliards d’euros pour aider les consommateurs et les petites entreprises à compenser les coûts liés au dioxyde de carbone, en les incitant à investir dans des rénovations à haut rendement énergétique ou dans des véhicules électriques.

Le financement de ce fonds proviendra en partie des revenus du nouveau marché du dioxyde de carbone dans l’Union européenne et des gouvernements nationaux.

Cet accord de principe doit être formellement adopté par le Parlement européen et le Conseil européen.

    la source :
  • Reuters