SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

L’usine d’Azovstal… un point chaud à Marioupol sous les bombardements!

Les forces russes ont repris leurs frappes aériennes et tentent de prendre d’assaut le complexe sidérurgique d’Azovstal, où les forces ukrainiennes restantes sont retranchées à Marioupol, a déclaré samedi un conseiller du président ukrainien Oleksiy Aristovich.

« L’ennemi essaie d’écraser la dernière résistance des défenseurs de Marioupol dans la région d’Azovstal », a-t-il déclaré à la télévision d’Etat.

Les forces russes ont encerclé environ 2 000 combattants ukrainiens retranchés à l’intérieur de l’usine sidérurgique tentaculaire d’Azovstal, la dernière poche de résistance connue à l’intérieur de la ville stratégique plus au sud, selon le bureau du maire de la ville.

« Chaque jour, ils larguent de nombreuses bombes sur Azovstal », a déclaré Petro Andryushenko, conseiller du maire de Marioupol. Les combats et les bombardements ne s’arrêtent pas.

Auparavant, la télévision d’État russe avait montré le drapeau russe hissé sur ce qu’elle disait être le point le plus élevé de Marioupol, la tour de télévision de la ville, et ce qu’elle disait être le plus haut bâtiment de l’usine assiégée d’Azovstal à Marioupol en feu.

Le Kremlin a poussé plus de 100000 soldats et mercenaires de Syrie et de Libye à se battre en Ukraine et déploie chaque jour davantage de troupes dans le pays, a déclaré Oleksiy Danilov, secrétaire du Conseil de la sécurité nationale et de la défense.

« Nous avons une situation difficile, mais notre armée défend notre pays », a-t-il ajouté.

Des villes ont été bombardées dans le Donbass, une région industrielle de l’est de l’Ukraine que le Kremlin a déclarée nouveau théâtre principal de la guerre, ainsi que dans la région de Kharkiv à l’ouest et au sud, selon les autorités.

    la source :
  • Des agences