SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Macron appelle à une « une étroite collaboration » sur l’Afghanistan lors des discussions avec Biden et Poutine

le président Français Emmanuel Macron a souligné la nécessité d’une « coopération internationale étroite » sur la crise en Afghanistan.

Emmanuel Macron en a fait l’annonce lors d’entretiens téléphoniques jeudi avec le président américain Joe Biden, le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre italien Mario Draghi, a indiqué l’Elysée.

Lors de son entretien avec son homologue américain, Emmanuel Macron a souligné « la nécessité absolue d’une coordination rapide et concrète sur le terrain entre les alliés pour assurer l’évacuation de nos citoyens, afghans et afghans qui ont travaillé avec des alliés, ainsi que ceux à risque », a déclaré la présidence Français dans un communiqué.

« Nous ne pouvons pas les abandonner parce qu’il y a une responsabilité morale » sur les alliés, a déclaré Emmanuel Macron dans le communiqué.

Selon le communiqué de l’Elysée, Emmanuel Macron et Biden se sont mis d’accord pour « renforcer leur action conjointe humanitaire, politique et antiterroriste dans les prochains jours, notamment dans le cadre du G7 », qui tiendra un sommet la semaine prochaine pour discuter de la question afghane.

Avant son appel avec Biden, Emmanuel Macron a eu un appel similaire avec Poutine qui a duré plus d’une heure et demie, au cours duquel les deux présidents ont notamment discuté des « attentes prioritaires concernant les talibans » qui se sont emparés du pouvoir à Kaboul.

« Au premier plan de ce que la communauté internationale attend du mouvement militant, c’est de lutter contre le trafic de drogue et d’armes, de boycotter les mouvements militants internationaux et de respecter les droits des femmes », indique le communiqué.

Il a ajouté que Macron et Poutine « ont convenu qu’il y aura une coordination étroite dans les jours et les semaines à venir, bilatéralement, ainsi qu’au sein du Conseil de sécurité de l’ONU et du G20 ».

Concernant l’appel téléphonique entre Macron et Draghi, l’Elysée a indiqué que les deux hommes ont également souligné la « nécessité d’une coopération étroite » au sein de l’UE « afin d’évacuer les Européens et les Afghans les plus menacés, ainsi que d’anticiper les répercussions de la crise afghane ».

Depuis le début de la semaine, le président Français discute de la situation en Afghanistan avec la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui sera au centre d’un sommet du G7 la semaine prochaine.

Lors de sa conversation avec M. Poutine, Emmanuel Macron a de nouveau appelé à la libération du dissident russe Alexeï Navalny « un an après la tentative d’assassinat dont il a été victime, conformément aux décisions de la Cour européenne des droits de l’homme », selon le communiqué de l’Elysée.

Le président Français a également exprimé l’espoir que les élections législatives russes se tiendront en septembre « conformément aux normes de l’OSCE », selon le communiqué.

    la source :
  • AFP