SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Macron appelle Erdogan à respecter le désir de la Finlande et de la Suède de rejoindre l’OTAN

Le président Emmanuel Macron a appelé son homologue turc Recep Tayyip Erdogan à « respecter l’option souveraine » de la Finlande et de la Suède en demandant leur adhésion à l’OTAN.

« Macron a souligné l’importance de respecter le choix souverain de ces deux pays, qui résultait d’un processus démocratique et répondait à un changement dans leur environnement de sécurité », a déclaré l’Elysée à l’issue d’une conversation téléphonique d’une heure entre les présidents français et turc.

La présidence française a ajouté que Macron « souhaitait que les pourparlers continuent à trouver une solution rapide » à l’opposition turque à ma candidature.

La Finlande et la Suède ont décidé de rejoindre l’OTAN en réponse à l’opération russe en Ukraine, qui a débuté le 24 février.

La Turquie, membre de l’OTAN, a exprimé son opposition à l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’alliance en raison d’accusations selon lesquelles elle fournirait un refuge sûr aux groupes séparatistes kurdes.

La Finlande a une frontière terrestre de 1 300 kilomètres avec la Russie.

Macron et Erdogan ont discuté de « la nécessité de rendre possibles les exportations de céréales ukrainiennes » qui restent bloquées dans les ports du sud de l’Ukraine, menaçant une crise alimentaire mondiale, et Emmanuel Macron continuera à « communiquer sur ce sujet dans les prochains jours avec les acteurs internationaux appropriés ».

Les deux présidents ont discuté de « divers moyens possibles de livrer ces cultures sous la supervision des Nations Unies, et ont convenu de rester en contact afin de trouver une solution rapide ».

Ils ont discuté de la possibilité d’établir une voie navigable à partir de la ville d’Odessa, sur la mer Noire, où la Turquie pourrait jouer un rôle important.