SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Macron: l’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne prendra des années

Le président français Emmanuel Macron a confirmé aujourd’hui que l’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne prendra des années et a renouvelé, lors d’une conférence de presse avec le chancelier allemand Olaf Scholz à Berlin, son appel à une nouvelle formule européenne permettant aux pays d’adhérer à l’Union européenne.

Il a également déclaré que ce qui se passe en Ukraine augmente les inquiétudes quant à la situation politique en Europe, ajoutant: « Nous devons travailler pour éviter une nouvelle guerre sur le continent européen ».

En outre, le président français a souligné que la Grande-Bretagne « pourrait avoir une place » dans une organisation européenne plus large qui comprendrait des pays démocratiques en dehors de l’Union européenne.

« Le Royaume-Uni a décidé de quitter l’UE mais il peut avoir une place dans cette organisation politique », a déclaré Macron aux journalistes.

Pour sa part, le chancelier allemand Olaf Scholz a souligné que « l’Ukraine appartient à la famille européenne », notant que la proposition de Macron d’établir une organisation européenne plus large est intéressante, et il a déclaré que Berlin fera tout ce qui est nécessaire pour empêcher la propagation de la guerre en Europe de l’Est.

Il a également ajouté : « Les sanctions que nous avons imposées à la Russie sont historiques », appelant à une action rapide pour arrêter la guerre en Ukraine et le mouvement de déplacement.

Ces déclarations interviennent après que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé plus tôt lundi qu’elle avait discuté avec le Groupe des Sept du soutien à l’Union européenne et de la voie européenne pour l’Ukraine, soulignant que la position pourrait être publiée le mois prochain, « Juin.  »

Dans un tweet sur son compte Twitter, elle a indiqué avoir discuté avec le G7 du soutien de l’Union européenne au dossier ukrainien, ajoutant que la Commission attendait avec impatience de recevoir les réponses au questionnaire sur l’adhésion à l’UE.

Il convient de noter que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré à plusieurs reprises au cours des derniers mois que son pays était sur le point d’entrer dans l’UE et a clairement indiqué que la Commission européenne et le gouvernement ukrainien progressaient ensemble vers cet objectif stratégique.

En revanche, Moscou a averti plus d’une fois de cette démarche, estimant qu’elle est indissociable de l’adhésion à l’OTAN, qui est une ligne rouge pour elle et pour sa sécurité stratégique.

Cette question est considérée comme très sensible et même comme une ligne rouge pour la Russie, qui a demandé à plusieurs reprises que l’Ukraine devienne un « pays neutre » loin de rejoindre tout bloc occidental ou international, y compris l’Union européenne et, plus important encore, l’OTAN.