SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Macron met en garde contre une aggravation des déclarations et des actions en Ukraine

Le président français Emmanuel Macron a appelé à une certaine prudence dans les déclarations et les actes concernant le conflit ukrainien, mettant en garde contre « l’escalade des déclarations et des actes en Ukraine. »

Les commentaires de Macron interviennent après que le président américain Joe Biden a qualifié son homologue russe Vladimir Poutine de « massacreur » et a déclaré qu’il ne devrait pas rester au pouvoir.

« Je n’aurais pas utilisé ce genre de mots car je poursuis le dialogue avec le président Poutine », a déclaré Macron à la télévision France 3.

Biden a déclaré à Varsovie que Poutine « ne peut pas rester au pouvoir ».

Un responsable de la Maison Blanche a déclaré par la suite que les commentaires de Biden ne reflétaient pas un changement de politique de Washington et visaient à préparer les démocraties du monde à un conflit prolongé plutôt qu’à soutenir un changement de régime en Russie.

Macron a ajouté : « Nous voulons mettre fin à la guerre lancée par la Russie en Ukraine sans escalade. C’est l’objectif », notant que le but est de parvenir à un cessez-le-feu et au retrait des troupes par des moyens diplomatiques.

Il a poursuivi : « Si c’est ce que nous voulons faire, nous ne devons pas provoquer une escalade, ni dans les déclarations ni dans les actes. »

Macron a indiqué qu’il s’entretiendra avec Poutine « demain (lundi) ou après-demain (mardi) » pour organiser l’évacuation des habitants de la ville assiégée de Mariupol, située dans le sud-est de l’Ukraine, qui est bombardée depuis des semaines.

Plus de 2 000 civils ont été tués à Mariupol, selon la municipalité de cette ville côtière stratégique sur la mer d’Azov.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré qu’environ 100 000 habitants de la ville y sont toujours piégés, privés de tous leurs besoins.