SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Macron : Négocier avec l’Iran vaut mieux que ne pas avoir d’accord

Le président français Emmanuel Macron a estimé que la balle est dans le camp de l’Iran pour relancer l’accord nucléaire avec les puissances mondiales, et que l’offre sur la table, même si elle ne résout pas tous les différends, vaut mieux que pas d’offre du tout.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que l’Iran avait reçu la réponse de Washington au texte « final » soumis par l’Union européenne pour sauver l’accord nucléaire de Téhéran de 2015 avec les grandes puissances, et n’a fourni aucune indication concluante sur sa proximité avec la réduction des écarts restants.

Après 16 mois de pourparlers intermittents et indirects américano-iraniens, qui comprenaient la navette de responsables de l’Union européenne entre les deux parties, le coordinateur de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a déclaré le 8 août que l’union avait soumis un « texte final ».

La semaine dernière, l’Iran a répondu au texte de l’UE en offrant « des points de vue et des considérations supplémentaires », tandis que les États-Unis ont appelé à la flexibilité pour résoudre trois questions en suspens.

Macron s’est également entretenu avec Rafael Grossi, directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique des Nations Unies, qui mène des inspections sur le programme nucléaire iranien et enquête sur ses éventuelles activités passées.

« Nous tenions à faire en sorte que nous trouvions un équilibre dans un accord sérieux. La balle est maintenant dans le camp de l’Iran », a déclaré Macron aux journalistes lors d’une visite en Algérie.

Ajoutant que Paris soutiendra l’Agence internationale de l’énergie atomique pour s’assurer que les questions en suspens ne soient pas affectées par des pressions politiques.

L’Iran cherche depuis des mois à lier la question de l’enquête sur les effets de l’uranium aux pourparlers pour relancer l’accord, mais l’Agence internationale de l’énergie atomique affirme qu’ils sont séparés.

« Je pense que cet accord, s’il est conclu dans les termes présentés aujourd’hui, est utile et vaut mieux que pas d’accord », a déclaré Macron, ajoutant que l’accord ne résoudrait pas tout.

et qu’il est nécessaire de poursuivre la communication avec Téhéran pour discuter de son « programme de missiles balistiques et de ses multiples influences déstabilisatrices dans la région (et de son comportement).

    la source :
  • Reuters