SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 14 August 2022, Sunday |

Macron sur la guerre en Ukraine : Nous devons tous nous préparer à une guerre de longue durée

Avec la poursuite de la guerre russo-ukrainienne, certains pays occidentaux tentent de faire pression sur la Russie par le biais de sanctions ou en termes de dispense de sa production de gaz, pour qu’elle se retire des opérations militaires qu’elle mène en Ukraine.

Jeudi, le président français Emmanuel Macron a prévenu que le conflit en Ukraine allait « se prolonger » et que les Français devaient se préparer à ne plus consommer de gaz russe, que Moscou utilise comme « arme de guerre », lors d’une interview télévisée à l’occasion de la fête nationale française.

« Nous devons tous nous préparer à une longue guerre », a déclaré Macron lors d’un entretien avec la chaîne française TF-1, après avoir assisté au traditionnel défilé militaire sur les Champs-Élysées.

Alors que la guerre en Ukraine pèse sur la croissance et que ses répercussions provoquent une hausse des prix de l’énergie et des denrées alimentaires, Macron a déclaré : « Nous devons nous préparer à nous débarrasser du gaz russe », déclarant que le pays prépare un plan de rationalisation de la consommation d’énergie.

Dans la matinée, Macron a assisté au défilé militaire à l’occasion de la fête nationale française, dans un contexte de tension entre l’Occident et la Russie avec le retour de la guerre sur le continent européen à travers le conflit militaire en cours entre Moscou et Kiev.

Depuis le début de la guerre, la France a renforcé sa présence militaire en Europe de l’Est, et a envoyé en urgence 500 soldats français en Roumanie fin février, dans le cadre de l’OTAN, et est prête à augmenter ses effectifs si nécessaire.

La France participe également à des missions terrestres et aériennes en Estonie visant à rassurer le pays, et ses chasseurs Rafale contribuent à protéger l’espace aérien polonais.

En raison de la guerre en Ukraine mais aussi de l’inflation, le président Emmanuel Macron a annoncé une « réévaluation » de la loi de programmation militaire (2024-2020) afin d’ « adapter les moyens aux menaces. »

En 2017, le chef de l’État a commencé à augmenter significativement les crédits de la défense après des années de baisse. Le budget des armées passera en 2023 à 44 milliards d’euros.

Mais le violent conflit en Ukraine a mis en évidence les manques dans le système de défense français, notamment en matière de munitions.

Mercredi, Macron a déclaré que « certains stocks doivent être reconstitués plus rapidement et plus solidement, et que nous pouvons produire davantage de matériel adapté à cette guerre violente sur notre sol. »

Malgré la détérioration des finances publiques due aux répercussions de la pandémie, la présidence française espère rassembler l’opposition sur le dossier de la défense, qui fait relativement l’unanimité parmi les différents partis politiques.

Il a également un impact sur le poids de la France en Europe et sur la scène internationale, à l’heure où plusieurs pays de l’Union européenne réarment leurs forces, à commencer par l’Allemagne, qui a prévu un investissement de 100 milliards d’euros pour son armée.

    la source :
  • AFP