SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

Ministère de la défense britannique : Nous aiderons l’Ukraine à reconstruire ses forces

Le premier groupe de soldats ukrainiens, dont beaucoup n’ont aucune expérience militaire préalable, est arrivé au Royaume-Uni pour une formation au combat, alors que le pays d’Europe de l’Est s’efforce de remplacer les troupes tuées et blessées dans la guerre contre la Russie.

Le ministère britannique de la Défense a déclaré que les quelques centaines de premières recrues reçoivent une formation sur des sites à travers la Grande-Bretagne dans le cadre de la première phase du programme, qui vise à former jusqu’à 10 000 soldats ukrainiens au maniement des armes, aux premiers soins sur le champ de bataille et aux tactiques de patrouille.

Le programme fait partie d’un ensemble plus large de mesures de soutien à l’Ukraine qui comprend 2,8 milliards de dollars d’armes antichars, de systèmes de missiles et d’autres équipements.

Le secrétaire à la défense, Ben Wallace, a déclaré : « En utilisant l’expérience mondiale de l’armée britannique, nous aiderons l’Ukraine à reconstruire ses forces et à accroître leur résistance alors qu’elles défendent la souveraineté de leur pays et leur droit de choisir leur propre avenir. »

Dans le cadre de ce programme, la Grande-Bretagne a acheté des fusils d’assaut de type AK afin que les Ukrainiens puissent s’entraîner avec les armes qu’ils utiliseront sur la ligne de front.

Le Royaume-Uni fournira également aux soldats des équipements de protection individuelle, notamment des casques, des gilets pare-balles, des protections oculaires, auditives et pelviennes et des trousses de premiers secours individuelles, ainsi que des uniformes et des bottes militaires.

Le sergent Dan Hayes a déclaré au Times of London que l’objectif était de transformer rapidement des civils en soldats efficaces.

« Tous ces hommes étaient des chauffeurs (de camions), des ouvriers dans des carrières ou des commerçants. Ces hommes sont tous des civils… Nous investissons tout ce que nous pouvons car nous savons qu’ils en auront besoin », a ajouté Dan Hayes.