SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Ministère yéménite des Affaires étrangères : Téhéran a conseillé les Houthis de ne pas négocier avant de prendre Marib

Le ministre yéménite des Affaires étrangères, Ahmad Awad bin Moubarak, s’est dit surpris que l’administration du président américain Joe Biden ait retiré le mouvement houthi de la liste des organisations terroristes étrangères, sans faire de profit en retour, comme les obliger à échanger des prisonniers, pour tester leurs intentions.

Il a également souligné lors d’une interview à l’émission « Al-Bood al-Akhar » sur Al-Arabiya que le projet Houthi et son successeur iranien visent à contrôler la péninsule arabique et pas seulement le Yémen, soulignant que l’Iran a conseillé aux Houthis de ne pas négocier avec le gouvernement yéménite légitime avant de contrôler Marib.

Vente d’aide internationale

Quant aux sources de financement des houthis pour leurs activités, il a déclaré: « Ils les financent par le pillage, la vente de l’aide internationale et du pétrole iranien qui leur sont accordés gratuitement, et ils vendent tout cela sur le marché noir ».

Le ministre yéménite des Affaires étrangères a également révélé comment les Houthis cherchent à laver le cerveau des enfants dans leurs propres camps et comment ils attaquent ceux qui s’opposent à eux, pour étendre leur influence avec du fer ,du feu et attaquer les femmes en les frappant et même en les violant.

En ce qui concerne le rôle du nouvel envoyé de l’ONU au Yémen, Hans Grundberg, il a déclaré qu’il devrait s’appuyer sur ce qui a été accompli, et non recommencer à plus longtemps.

Il a souligné l’importance des initiatives saoudiennes et de l’ONU en tant que feuille de route pour résoudre la crise yéménite.

La semaine dernière, l’envoyé de l’ONU a entamé une tournée régionale pour remobiliser les négociations politiques, promouvoir les efforts de paix et résoudre le conflit au Yémen.

    la source :
  • alarabiya