SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Mise en œuvre du premier projet de train à grande vitesse en Egypte

L’Egypte a commencé à travailler sur la mise en œuvre du premier projet de train à grande vitesse du pays d’Ain Sukhna à Marsa Matrouh, avec une voie d’environ 660 km et un coût de 9 milliards de dollars.

Le site Internet « Seventh Day » a rapporté avoir suivi les travaux de mise en œuvre du projet, dont le chemin part d’Ain Sukhna sur la côte de la mer Rouge, parallèle à la route Hurghada-Le Caire, au milieu des zones désertiques et des montagnes, en passant par la Nouvelle capitale administrative et atteignant les montagnes qui précèdent le 15 mai et Helwan, se dirigeant vers octobre et de là vers Alexandrie, Burj Al Arab et Al Alamein jusqu’à Matrouh.  »

Il a souligné que « les travaux de préparation de la piste et de creusement des montagnes au loin d’Helwan et du 15 mai à la capitale administrative, pour terminer le chemin du projet à sa dernière station à l’intérieur du port d’Ain Sukhna, où les entreprises contractantes participant à la mise en œuvre du projet recourent à l’utilisation d’explosifs pour faire exploser les montagnes qui entrent en conflit avec le chemin du premier projet de train express, où la voie a été divisée en secteurs et distribuée aux entreprises égyptiennes contractantes.  »

Il a ajouté : « Les entreprises égyptiennes contractantes achèvent les travaux de préparation de la voie et de la route sur lesquels circulera le train express parallèlement au lancement de la construction des gares situées sur la voie, après l’achèvement des travaux de détermination l’ensemble du tracé et les travaux d’arpentage tout au long du projet, dont le coût avoisine les 9 milliards de dollars, tandis que la société  » Siemens International mettra en œuvre les systèmes de signalisation et de communication du projet et fournira les trains qui y travailleront après sa mise en œuvre .  »