SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Moderna demande une licence pour une troisième dose aux États-Unis

Hier, mercredi, la société « Moderna » a fourni à l’Agence américaine des médicaments des données préliminaires en vue d’obtenir une licence pour administrer une troisième dose de rappel de son vaccin contre Corona aux États-Unis.

« Nous sommes heureux d’entamer le processus de demande de licence », a déclaré le directeur général de la société, Stéphane Bancel, dans un communiqué, en promettant que sa société resterait « très en avance sur le virus ».

M. Bancel a expliqué que sa société de biotechnologie américaine a fourni à l’agence les résultats de tests effectués sur près de 350 participants ayant reçu cette dose de rappel 6 mois après la deuxième dose.

Et « Moderna » a souligné que les niveaux d’anticorps qui combattent le virus « se sont remarquablement affaiblis » après « environ 6 mois » de la deuxième dose.

Elle a ajouté qu’ « après une troisième dose, un niveau similaire d’anticorps a été atteint » et cela s’applique à tous les groupes d’âge.

Quant aux réactions de l’organisme à cette dose de rappel, elles sont, selon Bancel, similaires à celles des deux premières doses.

Moderna a déclaré qu’elle fournirait « dans les prochains jours » ces données à l’Agence européenne des médicaments et à d’autres organismes de réglementation dans le monde.

À la mi-août, l’alliance Pfizer/Biontech a soumis des données préliminaires à l’Agence américaine des médicaments afin d’obtenir une licence pour administrer une troisième dose de rappel de leur vaccin anti-Corona.