SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Modifications européennes au système de sanctions imposé à la Libye

Aujourd’hui, lundi, le Conseil des ministres européen a annoncé la modification de son régime de sanctions actuellement en vigueur dans le dossier libyen, en tenant compte de l’évolution de la situation dans le pays.

Cette modification ouvre la porte aux Européens pour imposer de futures sanctions aux personnalités et organismes libyens accusés d’avoir commis des actions faisant obstacle à la tenue d’élections d’ici la fin de l’année.

L’Union européenne et la communauté internationale avaient « béni » un plan de route élaboré par le Forum national libyen de dialogue politique qui prévoit, entre autres mesures, la tenue d’élections législatives et présidentielles le 24 décembre.

L’actuel régime européen de sanctions à l’encontre de la Libye prévoit d’imposer des sanctions aux personnes et organismes qui contribuent à menacer la sécurité, la paix et la stabilité du pays.

Le nouvel ajustement de l’accord intervient dans une tentative de l’Union européenne de pousser les différentes parties libyennes à mettre de côté leurs différences et à ne pas prendre de mesures qui menacent le processus de vote et la mise en œuvre de la feuille de route.

L’Union européenne impose des sanctions aux personnalités et organismes libyens, en raison de leurs actions qui contribuent à menacer et à déstabiliser la paix et la sécurité, et à entraver le processus de transition politique dans le pays.