SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Morts et blessés dans un raid russe dans le nord de la Syrie

Un certain nombre de Syriens déplacés ont été tués et blessés à la suite d’un raid russe sur la zone de désescalade dans le nord de la Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, samedi.

L’observatoire a déclaré que le raid lancé par les avions de guerre russes sur un camp de déplacés dans la campagne de la ville de Jisr al-Shughur à Idlib, a entraîné la mort d’une femme et de trois enfants et la blessure de 9 autres jeunes.

Et l’observatoire a déclaré que les avions de guerre russes ont visé des tentes aléatoires pour les personnes déplacées de la campagne d’Alep, dans la zone de Nahr al-Abyad dans la campagne nord de la ville de Jisr al-Shughur, à l’ouest d’Idlib.

Aussi, l’observatoire a souligné que le bombardement russe avait touché, avec plus de 12 frappes, plusieurs zones dans les environs de la ville d’Idlib et de Jabal al-Zawiya, au sud d’Idlib.

La Russie a conclu le dernier jour (hier) de l’année 2021 par 4 raids sur la zone de désescalade visant la périphérie de la ville occidentale d’Idlib, la ville de Kansafra et les environs du village d’Al-Jadida.

Ces raids ont entraîné la mort de deux civils et en ont blessé six autres, après avoir visé une ferme avicole dans les zones ciblées.