SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Moscou avertit l’Occident des conséquences de la fixation d’un plafond sur le prix du gaz russe

L’ambassadeur itinérant au ministère russe des Affaires étrangères, Yuri Sentyurin, a estimé que l’initiative de l’Union européenne de fixer un plafond pour le prix du gaz russe contredit les règles du marché et conduira à sa détérioration.

L’ambassadeur a déclaré : « Il peut y avoir diverses idées folles dans ce domaine, ce sont définitivement des mesures qui ne peuvent pas être considérées comme des idées de marché. Ce sont des outils de contre-marché. À mon avis, tout cela entraînera de mauvaises conséquences telles que la détérioration des marchés et le rejet et la violation du droit international. »

Il a également ajouté que de telles initiatives et leur discussion « déstabilisent les marchés et augmentent le niveau d’ambiguïté, et on peut dire que le discours porte sur un grand nombre de décisions politiques qui affectent le processus économique ».

La République tchèque, qui préside actuellement le Conseil de l’Union européenne, a proposé de réduire le plafond possible du prix du gaz russe de 275 euros par mégawattheure à 188 euros par mégawattheure. Alors que les ministres de l’énergie des pays de l’Union européenne discutent de la question de la fixation d’un plafond pour le prix du gaz naturel russe.

Le président russe Vladimir Poutine avait précédemment commenté l’idée des pays européens de freiner les prix des ressources énergétiques russes, affirmant que Moscou n’exporterait rien à l’étranger si cela contredisait ses intérêts nationaux.