SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2022, Thursday |

Moscou confirme sa volonté de servir de médiateur entre l’Arménie et la Turquie

Aujourd’hui mercredi, le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé que Moscou était prêt à servir de médiateur entre l’Arménie et la Turquie dans le processus de normalisation de leurs relations, appelant Ankara et Erevan à abandonner toute condition préalable.

Dans des déclarations à l’agence russe « Novosti », le vice-ministre des Affaires étrangères Andrei Rudenko a déclaré : « Il ne fait aucun doute que la normalisation des relations arméno-turques contribuerait à améliorer l’atmosphère générale dans la région. De ce point de vue, nous saluons le fait qu’Ankara et Erevan montrent leur intention de lancer un dialogue bilatéral », a-t-il déclaré, ajoutant que Moscou salue la nomination par les deux pays d’envoyés spéciaux chargés de discuter de la question de la normalisation.

Rudenko a souligné que Moscou est « prêt à fournir des services de médiation (entre l’Arménie et la Turquie) sous toutes ses formes », notant que la Russie appelle les deux pays à « abandonner les conditions préalables, à se concentrer sur les questions acceptables pour les deux parties et à prendre des mesures réciproques qui conduisent progressivement à la création d’un climat de confiance et de bonne volonté ».

Il n’existe aucune relation diplomatique entre Ankara et Erevan, outre l’absence de tout dialogue politique entre eux, et la frontière entre les deux pays est fermée depuis 1993 suite à l’initiative de la Turquie.