SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

Moscou s’inquiète du fait que les forces américaines aient été entraînées à lancer une frappe nucléaire contre la Russie!

Le ministre russe de la Défense a confirmé mardi que des bombardiers américains s’étaient entraînés à mener une frappe nucléaire contre la Russie de deux directions différentes au début du mois, et s’est plaint que les avions se soient approchés à moins de 20 km de la frontière russe.

Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a ajouté que Moscou avait remarqué une augmentation significative de l’activité des bombardiers stratégiques américains, qui, selon lui, avaient effectué 30 sorties, près de la Russie ce mois-ci.

Il a ajouté que ce nombre avait augmenté de deux fois et demie par rapport à la même période l’an dernier.

Shoigu a été particulièrement bouleversé par ce qu’il a dit être une simulation d’une frappe nucléaire américaine contre la Russie au début du mois.

Un communiqué du ministère russe de la Défense citait Shoigu: « Le ministre de la Défense a confirmé que, lors des exercices militaires américains (Global Thunder), dix bombardiers stratégiques américains se sont entraînés à lancer des armes nucléaires contre la Russie depuis les directions ouest et est.  »

Le communiqué ajoute: « La distance la plus proche des frontières de notre pays était de 20 kilomètres ».

Cela survient alors que les chefs d’état-major russe et américain ont eu une conversation téléphonique mardi, a annoncé le ministère russe de la Défense, alors que les Occidentaux craignent que Moscou envisage d’envahir l’Ukraine voisine.

Et le ministre russe de la Défense a annoncé, dans un communiqué, que le général Valery Yarasimov avait évoqué avec son homologue américain Mark Milley, « des questions d’actualité liées à la sécurité internationale », sans plus de précisions.

Le Kremlin a déclaré plus tôt, lundi, que l’Occident menait une « campagne d’information » à cet égard visant à « faire monter la tension ».