SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Muqtada Al-Sadr donne 60 minutes à ses partisans pour se retirer

Muqtada Al-Sadr, le chef du mouvement sadriste en Irak, a déclaré mardi qu’il présentait ses excuses au peuple irakien, qui est le seul affecté par ce qui se passe.

Al-Sadr a déclaré dans un discours télévisé que « ce qui se passe n’est pas une révolution parce que ce n’est pas pacifique. Le sang irakien est interdit. »

Il a ajouté: « Nous espérions qu’il y aurait des manifestations pacifiques, pas des armes ».

Al-Sadr a renouvelé sa retraite de la vie politique, qu’il a annoncée lundi, déclarant: « Je n’y reviendrai jamais».

Al-Sadr a remercié les forces de sécurité, qui étaient neutres entre toutes les parties, comme il l’a dit.

Al-Sadr a également déclaré qu’il n’était pas d’accord et ne voulait pas de manifestations maintenant, même pacifiques, menaçant ses partisans de les répudier s’ils ne se retiraient pas.

Al-Sadr a ordonné à ses partisans de se retirer du parlement dans l’heure, menaçant d’une autre action s’ils ne lui obéissaient pas.

    la source :
  • Des agences
  • Reuters