SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 January 2023, Monday |

Netanyahou attaque le gouvernement Bennett-Lapid et promet de le faire tomber

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a renouvelé son attaque contre l’alliance du principal parti « Yamuna », Naftali Bennett et « Il y a un avenir » Yair Lapid, s’engageant à travailler pour faire tomber le « gouvernement du changement » dès que possible si la Knesset approuve sa formation aujourd’hui, dimanche.

Dans un discours prononcé à la Knesset avant le vote sur la formation d’un « gouvernement de changement », M. Netanyahou a exprimé des doutes quant à l’éligibilité des dirigeants du parti Yamina, Naftali Bennett et Yair Lapid, à exercer les fonctions de Premier ministre.

En réponse à la promesse du leader de Yamina de « maintenir une liberté d’action totale » concernant l’Iran, il a exprimé ses craintes que « Bennett fasse le contraire de ce qu’il dit », et a poursuivi : « Il n’a ni la parole, ni la capacité, ni la confiance ».

Netanyahu a souligné la sensibilité de l’étape actuelle, notamment avec le possible retour prochain des États-Unis sur l’accord nucléaire avec l’Iran, affirmant qu’ « un Premier ministre israélien fort doit apprendre comment dire non au président des États-Unis sur des questions qui menacent notre sécurité. Qui le ferait maintenant ? »

Le Premier ministre sortant a rappelé que l’administration du président américain Joe Biden appelle à un gel des colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, soulignant qu’ « un gouvernement qui n’est pas capable d’affronter fermement la communauté internationale sur des questions critiques concernant notre destin, ne mérite pas la direction d’Israël. »

Et il a demandé : « Comment allons-nous lutter contre la création d’un État palestinien alors que la majorité du gouvernement y est favorable ? »

Netanyahou s’est dit convaincu que les Iraniens font la fête aujourd’hui, ajoutant : « Nous verrons comment Lapid peut confronter l’Iran avec Bennett et (le chef de la Liste arabe unie) Mansour Abbas ».

Netanyahou a vivement critiqué Bennett, l’accusant d’avoir commis une « fraude majeure que le public n’oubliera pas » et d’avoir « volé des milliers de votes de droite par fraude et de les avoir transférés à la gauche », décrivant le leader de « Yamina » et ses alliés comme une « fausse droite. »

Netanyahou a souligné que le « camp du changement » ne parviendrait pas à faire taire les électeurs du parti « Likoud » et de la droite israélienne en général, et a promis de diriger l’opposition pour faire tomber le gouvernement Bennett-Lapid dès que possible et revenir au pouvoir rapidement.