SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Nigéria: 50 personnes tuées par des extrémistes

Des militants ont tué au moins 50 personnes autour d’une ville dirigée dans l’État de Borno, à l’extrême nord-est du Nigeria, près de la frontière avec le Cameroun, ont déclaré des témoins à Reuters par téléphone.

Depuis 2009, le nord-est du Nigeria, en particulier l’État de Borno, est devenu l’épicentre d’une insurrection menée par des militants de Boko Haram.

Selon les Nations Unies, des millions de personnes ont été déplacées de leurs foyers, tandis que 350 000 ont été tuées dans les attaques et les crises humanitaires qui ont suivi.

Les habitants ont accusé Boko Haram d’être responsable de la dernière attaque de dimanche, et le porte-parole de l’armée, le général de brigade Onima Noachukwa, n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Une personne a déclaré « Nous souffrons tous de la mort de nos innocents qui travaillaient dans leurs champs… Nous avons enterré 50 personnes aujourd’hui à Ran. Ils nettoyaient leurs champs avant la saison des pluies, tandis que d’autres allaient chercher du bois. »

Un autre agriculteur, Ajid Mohammed, a déclaré : « Un grand nombre de Boko Haram à moto, armés d’armes et de machettes, ont encerclé nos gens qui travaillaient dans leurs fermes et les ont pris en otage avant de les tuer un par un. »

Il a ajouté que son oncle était toujours porté disparu.

    la source :
  • Reuters