SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Nouveaux développements dans les négociations entre l’Ukraine et la Russie

La Russie a annoncé aujourd’hui, vendredi, que les négociations avec l’Ukraine n’ont pas progressé sur les principaux points, 30 jours après le début de l’opération militaire russe.

Le négociateur russe Vladimir Medinsky a déclaré aux journalistes : « En ce qui concerne les points mineurs, les positions convergent, mais pour les points principaux, ils sont en fait au point mort », selon ce qui a été cité par les agences de presse russes.

Medinsky a également déclaré que « les négociations se poursuivent tout au long de la semaine, du lundi au vendredi, par le biais de la vidéo, et qu’elles se poursuivront demain. »

Il a souligné que la Russie cherche à obtenir un accord global dans les pourparlers avec l’Ukraine qui couvre toutes les questions, ajoutant qu’il est peu probable qu’un accord soit conclu autrement.

Dans un contexte connexe, Medinsky a déclaré que Moscou pense que Kiev tente de prolonger les négociations.

Il a ajouté que Moscou insiste sur la signature d’un « accord détaillé » qui tienne compte des conditions de neutralité, de désarmement et de « dé-nazification » de l’Ukraine, en plus de la reconnaissance de la souveraineté de la Russie sur la Crimée et de l’indépendance des deux « républiques » séparatistes pro-Moscou dans la région du Donbass.

Le négociateur russe a expliqué que « ce qui inquiète surtout Kiev, c’est d’obtenir des garanties de sécurité de la part d’autres puissances dans le cas où l’Ukraine ne pourrait pas rejoindre l’OTAN », ajoutant que cette position est « tout à fait compréhensible. »

Et après le début des rencontres directes entre les délégations des deux pays, les négociations entre Moscou et Kiev se déroulent par vidéoconférence de manière quasi quotidienne.

    la source :
  • alarabiya