SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Nouvelles sanctions européennes contre l’Iran pour avoir vendu des drones à la Russie

Un responsable de la présidence française a déclaré aux journalistes que l’Union européenne approuvera cette semaine de nouvelles sanctions visant des personnes et des entités iraniennes en raison de l’utilisation de drones de fabrication iranienne dans les frappes russes en Ukraine.

Des sources ont déclaré plus tôt à Reuters que le bloc envisageait cette mesure.

Après avoir accusé Moscou d’avoir bombardé la capitale Kiev avec des drones iraniens ces deux derniers jours, l’Union européenne envisage d’imposer des sanctions à de nombreux individus et entités iraniens en raison des ventes d’armes à la Russie, rapporte aujourd’hui, mercredi, le correspondant d’Al Arabiya/Al Hadath.

Nabila Massrali, la porte-parole du coordinateur de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a confirmé aujourd’hui que l’Union travaille à imposer de nouvelles sanctions à Téhéran après avoir recueilli des « preuves suffisantes ». « Le travail est maintenant en cours au Conseil européen, après que nous ayons recueilli suffisamment de preuves pour rendre des comptes », a-t-elle déclaré.

Des formateurs iraniens en Crimée

Cette décision intervient également au milieu d’informations selon lesquelles la Russie pourrait bientôt recevoir des missiles iraniens à guidage de précision, et que Téhéran a envoyé des instructeurs de drones en Crimée, que Moscou a annexée en 2014.

Dans le même temps, le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a confirmé mardi que le Kremlin n’avait aucune information sur l’achat de drones par son pays de Téhéran.

Parallèlement, le coordinateur de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a révélé plus tôt que l’organisation allait enquêter sur les données relatives à la livraison de drones iraniens à la Russie.

    la source :
  • alarabiya
  • Reuters