SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Noyade d’un bateau de migrants au large de la côte tunisienne

Au moins 43 migrants se sont noyés au large des côtes tunisiennes samedi, et 84 autres ont été secourus après que leur bateau a chaviré pendant la nuit, a indiqué le Croissant-Rouge tunisien.

Le chef du Croissant-Rouge tunisien, Menji Salim, a déclaré à l’Associated Press que le bateau, transportant 127 migrants, avait quitté vendredi la ville côtière libyenne de Zuwara pour traverser la Méditerranée en direction de l’Italie.

Quarante-six Soudanais, 16 Érythréens et 12 Bengalis figuraient parmi les migrants.

Le porte-parole du ministère tunisien de la Défense, Mohamed Zachary, a déclaré que des pêcheurs avaient secouru 84 migrants. Il a refusé de confirmer le naufrage des autres migrants.

La Libye est un point de départ fréquent pour les migrants sur le dangereux voyage à travers la Méditerranée. Il y a eu plusieurs accidents de bateaux de passeurs transportant des migrants ces dernières semaines, alors que les tentatives pour rejoindre l’Europe sont devenues plus fréquentes dans un climat estival plus chaud.

La semaine dernière, les garde-côtes tunisiens ont trouvé sept corps sur les côtes de l’île de Jerba, au large de la côte sud. Ils ont été enterrés dans le cimetière des migrants de Zarzis, en Tunisie, pour les personnes tuées en Méditerranée.

Entre-temps, le Président du Croissant-Rouge a lancé un appel urgent concernant le sort de centaines de migrants qui ont survécu parce que son organisation n’avait aucun moyen de fournir un logement.

« Les trois centres de Zarzis sont pleins et ne peuvent pas accueillir plus de personnes », a déclaré Salim. Nous avons 380 autres migrants détenus à Jerba et ils n’ont nulle part où aller.