SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 January 2022, Wednesday |

Omicron assiège Zhuhai, dans le sud de la Chine

Les autorités chinoises de la ville de Zhuhai, dans le sud du pays, ont annoncé de nouvelles mesures fermes pour limiter la propagation du mutant Omicron dans la ville.

Et les autorités de « Zhuhai » ont suspendu les lignes de bus des transports publics, samedi, après avoir détecté au moins 7 cas du mutant Omicron.

La ville côtière située à la frontière avec la région de Macao a annoncé vendredi que le mutant Omicron avait été détecté chez une personne présentant des symptômes légers et six autres ne présentant aucun symptôme, après une vaste campagne de tests menée à la suite de la détection d’un cas dans une ville voisine.

La Chine est confrontée à une augmentation des infections par le virus Covid-19, dont plusieurs cas du mutant Omicron, alors que le pays asiatique intensifie sa lutte contre le virus avant les Jeux olympiques d’hiver qui se tiendront à Pékin le mois prochain.

Des millions de personnes à travers la Chine ont été priées de rester chez elles ces dernières semaines, tandis que de nombreux vols intérieurs ont été annulés et des usines fermées.

Les autorités de Zhuhai ont demandé aux habitants d’éviter de quitter la ville « sauf en cas de nécessité » et à ceux qui veulent quitter la ville de présenter un résultat négatif à un test COVID-19 effectué dans les 24 heures précédant le départ.

Vendredi, la ville a lancé une campagne de tests massive pour ses 2,4 millions d’habitants, après qu’une infection au COVID-19 a été détectée dans la ville voisine de Zhongshan en début de semaine.

Les commerces, notamment les salons de beauté, les salles de sport et les cinémas, ont reçu l’ordre de fermer jeudi, tandis que les autorités ont annoncé la suspension des lignes de bus des transports publics.

Il convient de noter que le mutant Omicron a été détecté dans la ville de Tianjin, près de Pékin, avant de se propager à la ville d’Anyang.