SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

OMS : Nous ne pouvons pas recommander une dose de rappel pour le moment

Alors que plusieurs pays s’apprêtent à administrer une troisième dose, ou comme on l’appelle la « dose de rappel », aux personnes vaccinées contre le virus Corona, l’Organisation mondiale de la santé a confirmé, aujourd’hui mercredi, qu’elle n’est « pas prête » à l’heure actuelle à recommander l’administration de doses de rappel pour renforcer la protection contre la maladie.

« La position de l’OMS sur les doses de rappel est fondée sur des données scientifiques, et il y a aussi des aspects éthiques et déontologiques », a déclaré Soumya Swaminathan, responsable scientifique de l’OMS, lors d’une conférence de presse. Elle a continué que « les informations scientifiques actuellement disponibles sont incomplètes. Il se peut que certains groupes de population aient besoin de ces rappels, mais pour l’instant nous ne sommes pas prêts à les recommander. »

Mme Soumya Swaminathan a toutefois indiqué qu’il existe des problèmes d’approvisionnement en vaccins dans le monde, soulignant la nécessité de les acheminer dès maintenant en priorité vers les zones qui en ont le plus besoin.

Elle a déclaré : « Il n’est pas possible de laisser 10 000 personnes mourir chaque jour à cause du virus Corona. C’est pourquoi nous demandons une interdiction temporaire des doses de rappel afin qu’au moins 10 % de la population de chaque pays soit vaccinée jusqu’à la fin septembre et 40 % jusqu’à la fin de cette année. »

Et la représentante de l’Organisation mondiale de la santé poursuit : « Pendant cette période, des données plus précises pourront nous apparaître au sujet des doses de rappel. »