SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

ONU: Corona pourrait causer une augmentation des infections par le sida

Les Nations Unies ont déclaré que la pandémie de COVID-19 pourrait entraîner une augmentation des infections à VIH en Afrique de l’Ouest et du Centre.

« L’Afrique de l’Ouest et du Centre pourrait connaître une augmentation des infections et des décès liés au VIH d’ici quelques années en raison de services de santé irréguliers en cas de pandémie », a déclaré le Directeur exécutif de l’ONUSIDA.

Bien que les taux de VIH et de sida aient régulièrement diminué au cours de la dernière décennie, la région a enregistré 22 % des décès liés au sida en 2020.

Les données du programme ont révélé que près de 200 000 personnes en Afrique de l’Ouest et du Centre ont contracté la maladie l’année dernière, contre 1,5 million dans le monde.

Les nouvelles infections dans cette région augmentent rapidement parmi les groupes menacés, notamment les filles, les femmes, les homosexuels, les prostituées, les toxicomanes et les prisonniers, qui n’ont pas toujours accès à des procédures de prévention et de traitement.

« Nous sommes profondément préoccupés par le fait que lorsque les données de cette année (2021) ront été annoncées, nous pourrions voir une augmentation des nouvelles infections, et dans quelques années, nous pourrions voir plus de décès », a déclaré Bayanima à Reuters en marge d’un sommet sur la santé mardi soir.

Elle a déclaré « Dans différents pays, nous constatons une diminution du nombre de personnes recevant une prévention, une diminution des taux de dépistage des personnes et une augmentation du nombre de personnes qui ne reçoivent pas de traitement ».

Elle a ajouté « Ce ne sont pas des indicateurs prometteurs, mais nous ne connaissons pas encore l’impact sur les nouvelles infections et les décès ».

Les systèmes de santé de la région ont subi des pressions en raison de l’épidémie de COV, obligeant les gouvernements à détourner des ressources limitées vers la lutte contre la pandémie, tandis que les mesures visant à freiner la propagation de la maladie, telles que la fermeture du public, ont entravé l’accès à la prévention et au traitement du sida.

Mercredi, les dernières statistiques ont révélé que les nouvelles infections au coronavirus en Afrique totalisaient 8,5 millions, dont 219 000 sont mortes et 7,9 millions se sont rétablies.

    la source :
  • Reuters