SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

ONU : la colonisation israélienne fragilise la solution à deux États

Mercredi, le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, a affirmé l’illégalité des colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés, et a considéré qu’il s’agissait d’une « atteinte » au principe de la solution à deux États.

Cette déclaration a été faite par le fonctionnaire de l’ONU lors de la session mensuelle du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne.

« Je réaffirme que toutes les colonies israéliennes sont illégales au regard du droit international et compromettent la perspective de parvenir à une solution viable à deux États, conformément aux résolutions des Nations unies, au droit international et aux accords antérieurs », a déclaré M. Wencesland.

Et il a exprimé sa « profonde inquiétude face à la poursuite des démolitions et des confiscations de bâtiments appartenant à des Palestiniens » et a exhorté Israël à mettre fin aux démolitions et aux expulsions, conformément à ses obligations en vertu du droit international.

D’autre part, le coordinateur des Nations unies a appelé l’Autorité palestinienne à « cesser toutes les arrestations de défenseurs des droits de l’homme, de journalistes et de militants sur la base d’accusations qui contredisent l’exercice de leurs libertés d’expression fondamentales. »

De plus, il a demandé à l’autorité de « garantir une enquête sur la mort de Nizar Banat (un militant palestinien) et sur toutes les allégations d’utilisation d’une force disproportionnée contre des manifestants par les forces de sécurité palestiniennes et de tenir les responsables devant la justice. »

« Banat » (44 ans), est mort quelques heures après son arrestation par une force de sécurité palestinienne le 24 juin, alors que sa famille a accusé cette force de l’ « assassiner. »

Suite à l’incident, le gouvernement palestinien a formé un comité d’enquête officiel sur la mort de Banat. Le rapport du comité a été transmis à la justice militaire, et 14 membres des forces de sécurité palestiniennes ont été arrêtés.

Le responsable de l’ONU a salué « les contributions généreuses de l’État du Qatar pour soutenir les familles vulnérables et améliorer la détérioration de la situation sociale, économique et humanitaire dans la bande de Gaza. »

« L’ONU continue de travailler en étroite collaboration avec l’Autorité palestinienne et ses partenaires, notamment l’Égypte, pour consolider le cessez-le-feu (à Gaza), permettre un accès humanitaire urgent et stabiliser la situation dans la bande », a déclaré Wennesland.