SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

ONU: Toutes les parties au conflit éthiopien violent les droits de l’homme

Les Nations Unies ont déclaré vendredi que toutes les parties au conflit de 13 mois en Éthiopie commettaient de graves violations, mettant en garde contre une « violence généralisée » avec des répercussions sur l’ensemble de la région.

« Notre bureau continue de recevoir des rapports crédibles faisant état de graves violations des droits humains et d’abus commis par toutes les parties », a déclaré Nada al-Nashif, Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l’homme, lors d’une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Elle a déclaré « Le risque d’augmentation de la haine, de la violence et de la discrimination est très élevé et peut dégénérer en violence publique », avertissant que « cela pourrait avoir des répercussions importantes non seulement sur des millions de personnes en Éthiopie, mais aussi dans toute la région et je déplore également la montée des discours de haine et de l’incitation à la violence de la part des autorités fédérales».