SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

OPEP + prévoit de poursuivre sa politique actuelle et exclut les réductions de la production

Deux sources de l’OPEP + ont déclaré (vendredi 2-12-2022) que le groupe s’en tiendra très probablement à son objectif actuel de production de pétrole lors de sa réunion de dimanche, bien que certains disent qu’une réduction supplémentaire de la production n’est pas complètement exclue compte tenu des préoccupations concernant la croissance économique et la demande.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés dirigés par la Russie, un groupe connu sous le nom d’OPEP+, a déplacé sa réunion d’une réunion en personne à Vienne le 4 décembre à une réunion en ligne, ce qui, selon des sources du groupe, indique que la politique actuelle pourrait ne pas être touchée.

« Il est peu probable qu’il y ait un quelconque changement de politique », a déclaré une source de l’OPEP+. Une autre source a fait des déclarations similaires et a également refusé d’être nommée.

Les discussions débutent samedi lorsque les ministres de l’OPEP se réunissent en ligne à 11 heures GMT. L’OPEP+ entame les pourparlers simultanément le dimanche avec une réunion du comité consultatif conjoint de suivi ministériel, suivie de la conférence ministérielle plénière.

Face à l’effondrement des prix du pétrole et à la faiblesse des perspectives économiques, le groupe a convenu en octobre de réduire son objectif de production de 2 millions de barils par jour, soit environ 2 % de la demande mondiale, à partir de novembre et jusqu’à la fin de 2023.

Des sources ont déclaré à Reuters que l’OPEP+ souhaite désormais évaluer l’impact d’un plafonnement imminent des prix du pétrole russe sur le marché et avoir une vision plus claire de la demande en Chine, premier importateur mondial de pétrole, qui devrait assouplir les strictes restrictions COVID-19 après des protestations publiques sans précédent.

Le PDG de la Kuwait Petroleum Corporation, Sheikh Nawaf Saud Al-Sabah, a déclaré aujourd’hui, vendredi, que le marché pétrolier semble bien approvisionné aux niveaux actuels et que les clients ne demandent pas plus.

Et le cheikh Nawaf a ajouté lors d’une conférence à Rome : « Nous avons demandé à nos clients ce dont ils avaient besoin pour l’année prochaine, et la réponse directe de tous est : « Nous n’avons pas besoin de plus de pétrole. Nous ne voulons pas en avoir maintenant ».

Certains délégués et analystes de l’OPEP + n’excluent pas une surprise lors de la réunion de dimanche.

JPMorgan a déclaré dans un rapport cette semaine que l’OPEP + devrait maintenir sa politique lors de la réunion et laisser la porte ouverte à une réduction de plus de 500 000 barils par jour si la demande continue de se détériorer.

    la source :
  • Reuters