SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Pakistan propose une médiation « islamique » entre la Russie et l’Ukraine

Les efforts diplomatiques régionaux et internationaux se poursuivent pour trouver un moyen de sortir de la crise russo-ukrainienne, d’autant plus que l’opération militaire de Moscou contre Kiev se poursuit le 24 février.

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a suggéré mardi que les pays musulmans discutent de la manière de servir de médiateur et de parvenir à un cessez-le-feu dans le conflit russo-ukrainien.

Il a déclaré « Permettez-moi de suggérer que lors des discussions de l’OCI avec les ministres des Affaires étrangères, nous réfléchissions à la façon dont … Nous pouvons servir de médiateur et comment nous pouvons parvenir à un cessez-le-feu. »

La 48e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères des États membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), intitulée « Construire des partenariats pour l’unité, la justice et le développement », s’est ouverte mardi à Islamabad, au Pakistan.

Les négociateurs de Moscou et de Kiev ont tenu plusieurs séries de pourparlers depuis le début de la guerre russe contre l’Ukraine.

Cette semaine, la Turquie a accueilli la première réunion entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kulebs.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré samedi que la Russie avait adopté une « approche fondamentalement différente » des pourparlers.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré cette semaine qu’il y avait « des changements positifs » dans le dialogue, et des négociations ont lieu presque quotidiennement.