SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Par crainte d’une invasion russe, la Grande-Bretagne a envoyé des forces spéciales en Ukraine

Les médias britanniques ont déclaré que le Royaume-Uni a envoyé un groupe d’éléments des forces spéciales en Ukraine, dans le contexte de l’escalade actuelle autour de ce pays entre la Russie et l’OTAN.

Et le journal « Mirror » a confirmé que plus de 100 éléments des forces spéciales d’élite britanniques ont été envoyés en Ukraine, sur fond de craintes d’une « invasion russe imminente ».

Selon les données du journal, des éléments d’unités du Special Air Service (SAS), du Special Boat Service (SBS), du Special Reconnaissance Regiment (SRR) et du British Special Forces Support Group (SFSG) travaillent en Ukraine en tant que conseillers militaires.

Le journal suggère qu’ils forment les forces spéciales de l’armée ukrainienne à la « contre-insurrection », au tir d’élite et à la réalisation d’opérations de sabotage.

Le journal a cité une source informée qui a déclaré : « Les forces spéciales britanniques ont été transférées dans la région pour aider et conseiller les militaires ukrainiens, et elles possèdent un large éventail de qualifications qui seront sans aucun doute très utiles aux forces ukrainiennes. »

Le journal a souligné que la Grande-Bretagne peut maintenant déployer ce groupe concret de forces spéciales en Ukraine après la fin des opérations de l’OTAN en Afghanistan.

Le Mirror a souligné qu’au moins 1 500 autres soldats britanniques, qui avaient auparavant été entraînés à combattre en hiver, sont maintenant déployés en Estonie, pays frontalier de la Russie.

La Grande-Bretagne a envoyé un certain nombre d’avions chargés d’équipements militaires et d’armes létales en Ukraine, et a présenté un plan visant à accroître la présence de l’OTAN en Europe de l’Est, dans le contexte de l’escalade actuelle.

Cette situation survient à un moment où la Russie accuse l’Occident d’alimenter la crise en diffusant de fausses allégations et des affirmations selon lesquelles « Moscou aurait l’intention d’envahir l’Ukraine ».